le blogbuster - Chroniques cinéma de Ripley et Maverick
porno à l'eau de rose
par Maverick | le 22 juillet 2010 | 3 commentaires
Twilight, chapitre 3: hésitation, de David Slade

Comme son nom l’indique, Twilight 3 parle de choix. La copine de Bella livre un speech pas nouveau mais pas idiot sur le sujet. En gros, l’adolescence est l’âge des erreurs nécessaires. C’est la chose la plus pertinente dite en 3 films.

La meilleure scène de la « saga » se trouve aussi dans ce troisième épisode, le meilleur de la série donc (pour ce que ça vaut…). Comme elle dort, Bella ne dit rien et c’est encore ce qu’elle fait de mieux. Jacob, le bouillant au torse pénible, et Edward, le maigrichon au regard vide, se chauffent enfin un peu. Un face à face dans une  tente entre deux visages de la masculinité. L’échange nous fait sortir l’espace de 120 secondes du chick-flick indigeste.

Le succès de la mormonne Stephenie Meyer reste un mystère. Une meuf sur deux dans mon entourage a lu et adoré ses bouquins. Paraît que les filles lisent plus que les garçons et que les adaptations sont pas à la hauteur mais pitié, un peu de sérieux.

Dans la même veine:

3 commentaires sur “Twilight, chapitre 3: hésitation, de David Slade”

  1. Ripley:

    Je n ‘en ai vu ni lu aucun mais je ne comprends toujours pas ce qui est porno là-dedans.

  2. caro:

    j’ai vu 50 min du 1er et dormi au ciné pendant le 2é donc je m’abstiens pour le 3é!

  3. Barbara:

    T’as raison, ca c’est la meilleure scène, et c’est bien jouée par des mignons acteurs.
    Je me considère une personne très patiente et tolérante, mais l’indécision et la stupidité du personnage féminin… »gets to my nerves »
    Je n’ai pas lu les livres mais oui, toutes mes amies les aiment, donc elles aiment les films aussi. – A bit too « chick-flick » for me.

Exprimez vous