le blogbuster - Chroniques cinéma de Ripley et Maverick
Mélancolie du mâle occidental 2
par Ripley | le 8 juillet 2009 | Pas de commentaire, une réaction ?
Very Bad Trip, de Todd Phillips

J’ai envie de dire que l’Amérique est un grand pays de cinéma. D’abord parce que si le film est immensément drôle, c’est parce qu’il s’autorise toutes les transgressions possibles. Las Vegas a inspiré de nombreux films, tous ont ce dénominateur commun bien connu des touristes, plus on est loin de chez soi moins on obéit à des règles sociales et civiles. Las Vegas c’est l’ailleurs du grand n’importe quoi. Ici, aucun politiquement correct qui vaille, une rare violence donc. Le politiquement correct est mort quand on rigole de la masturbation du nourrisson.

Et cette violence formelle permet de parler de l’emprisonnement de mâle occidental dévirilisé, obligé d’aller s’encanailler pour retrouver l’état sauvage, fuir ce qui doit irrémédiablement arriver, à savoir le mariage. J’aime beaucoup le personnage de la prostituée stripteaseuse qui allaite au grand cœur; qui dit que loin des conventions, au pays de la débauche, il y a des vrais filles bien. Encore faut il que ces messieurs se donnent les moyens de recouvrer leur liberté.

Dans la même veine:

Exprimez vous